Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Archive de l'auteur

Dans infos@tension de mai 2021 : « Sel et tension : savoir si cela me concerne »

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 22 Mai 2021. Posté dans Actualités

La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle en partenariat avec le CFLHTA propose d'envoyer par mail infos@tension, la lettre mensuelle d'information sur l'HTA. Chaque mois son sommaire comporte : Le Conseil du Président par le Pr Xavier Girerd (FRHTA), L'info recherche par le Dr Marie-Catherine Wimart (CFLHTA), Le chiffre FLAHS et L'invité. En mai 2021, le thème est "Sel et tension" et l'invitée est Valérie Siegler qui parle des bienfaits pour les hypertendus des eaux de Wattwiller et de son engagement en faveur de la FRHTA. Le Pr Xavier Girerd, dans son conseil, veut aider les hypertendus à reconnaître les aliments riches en sel caché qui composent la tradition culinaire de chacun. Les articles de infos@tension sont mis à disposition sous forme audio et sous forme écrite. Chaque rubrique est d'une durée d'écoute ou de lecture inférieure à 2 minutes. Pour recevoir infos@tension sur sa boite mail inscrivez-vous ici 

Congrès mondial ISH 2021 : 15 millions d’hypertendus en France selon depistHTA

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 06 Avr 2021. Posté dans Actualités

A l’occasion du  Congrès mondial organisé par l’International Society of Hypertension, les données des enquêtes FLAHS 2019 et 2020 sont à l’honneur avec plusieurs communications qui permettent de préciser la prise en charge des hypertendus en France.

L’enquête FLAHS 2019 a conduit à une participation de 7627 sujets âgés de 35 ans et plus parmi lesquels 1706 possédaient un tensiomètre automatique. L’auto dépistage selon le protocole depistHTA a été possible chez 938 sujets patients traités par anti-hypertenseurs et chez 767 sujets non traités.

Une tension élevée  (≥140/90) a été observée chez 19% des sujets sans traitement et chez 36% de ceux traités par médicament anti-hypertenseur.

A partir de ces données il a été calculé qu’en France, il y avait 10,5 millions de sujets prenant des médicaments antihypertenseurs et 5 millions de sujets ayant une tension élevée lors d’un auto-dépistage effectué avec un tensiomètre automatique. Ces sujets sont donc des hypertendus qui s’ignorent et ne sont pas pris en charge.

Pour en savoir plus sur d’autres travaux scientifiques réalisés avec le soutien de la Fondation de Recherche sur l’HTA et communiqués lors du congrès ISH/ESH 2021, rendez vous sur le site de la FRHTA.

 

Achat tensiomètre automatique au bras avec choix de brassard

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 19 Fév 2021. Posté dans Actualités

L’achat d’un tensiomètre automatique au bras avec le choix de la taille du brassard peut se faire sur PharmediStore, un site sélectionné par la FRHTA pour un prix attractif sur le tensiomètre Spengler TENSONIC

L’achat d’un tensiomètre automatique des marques OMRON  ou Hartmann peuvent se faire sur les sites de vente de matériel médical

Les médecins spécialistes de l’HyperTension Artérielle donnent l’exemple et déclarent « Le vaccin contre la COVID-19 est une chance » 

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 11 Jan 2021. Posté dans Actualités

Le Comité Français de Lutte contre l’HTA, la Société Française d’HTA, la Fondation de Recherche sur l’Hypertension Artérielle et le Club des Jeunes Hypertensiologues se mobilisent en faveur de la vaccination contre la COVID-19 des patients qui ont une Hypertension Artérielle.

La population des hypertendus est plus à risque de développer une forme grave en cas d’infection par la COVID-19, en particulier lorsque l’hypertension artérielle est compliquée.

La vaccination est un moyen efficace de se protéger contre l’infection à SARS-CoV-2.  Les agences internationales, l’Agence Européenne du médicament (EMA) et  l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) en France ont donné un avis favorable pour l’utilisation des vaccins.

Aujourd’hui en France, le vaccin est disponible et les sujets considérés comme à risque, en particulier ceux avec une HTA associée à d’autres pathologies (maladies cardiovasculaires, obésité, diabète), sont prioritaires pour en bénéficier.

Depuis quelques jours, comme beaucoup de professionnels de santé, les médecins spécialistes de l’Hypertension Artérielle ont profité de la chance de pouvoir se faire vacciner et ils veulent le faire savoir à leurs patients et déclarent « Pour tous le vaccin contre la COVID-19 est une chance ».

Leurs témoignages, en photo, sont accessibles sur instagram  #MonVaccinMaChance

 

Hypertension et covid-19 : ce que nous savons aujourd’hui

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 20 Nov 2020. Posté dans Actualités

En période de circulation virale intense de SARs-CoV2, l'actualisation des informations concernant les risques de l'hypertension artérielle en cas de COVID-19 est utile. Suivez l'actualité de la COVID-19 et de l'hypertension artérielle avec la FRHTA et sa rubrique HTA et COVID. Le 20 novembre 2020 les connaissances sur le sujet sont :
  • Les patients avec une hypertension artérielle ont une risque comparable à celui des sujets sans HTA, d'être touchés par la Covid-19.
  • De nombreuses études réalisées depuis le début de la pandémie ont montré que les formes graves de la COVID-19 sont plus fréquentes fréquentes chez les hypertendus de plus de 70 ans avec maladies cardiovasculaires et chez les hypertendus de 50-60 ans avec une obésité, un diabète, une précarité sociale ou ethnique.
  • En Europe de l’Ouest la létalité de la COVID-19 a été de 1,15% (0,78-1,79) avec moins de 1% en dessous de 65 ans, et plus de 5% au-delà de 80 ans et 17% chez les 90 ans et plus.
  • Des études observationnelles indiquent que les patients hypertendus qui, avant d'être touchés par la COVID-19, sont traités par les médicaments anti-hypertenseurs ARA2 (nom du médicament se terminant par -sartan) ou par IEC (nom de médicament se terminant par -pril) ont eu un risque de forme mortelle de COVID-19 diminué de près de 25%.