Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Archive de l'auteur

Hypertension et covid-19 : ce que nous savons aujourd’hui

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 20 Nov 2020. Posté dans Actualités

En période de circulation virale intense de SARs-CoV2, l'actualisation des informations concernant les risques de l'hypertension artérielle en cas de COVID-19 est utile. Suivez l'actualité de la COVID-19 et de l'hypertension artérielle avec la FRHTA et sa rubrique HTA et COVID. Le 20 novembre 2020 les connaissances sur le sujet sont :
  • Les patients avec une hypertension artérielle ont une risque comparable à celui des sujets sans HTA, d'être touchés par la Covid-19.
  • De nombreuses études réalisées depuis le début de la pandémie ont montré que les formes graves de la COVID-19 sont plus fréquentes fréquentes chez les hypertendus de plus de 70 ans avec maladies cardiovasculaires et chez les hypertendus de 50-60 ans avec une obésité, un diabète, une précarité sociale ou ethnique.
  • En Europe de l’Ouest la létalité de la COVID-19 a été de 1,15% (0,78-1,79) avec moins de 1% en dessous de 65 ans, et plus de 5% au-delà de 80 ans et 17% chez les 90 ans et plus.
  • Des études observationnelles indiquent que les patients hypertendus qui, avant d'être touchés par la COVID-19, sont traités par les médicaments anti-hypertenseurs ARA2 (nom du médicament se terminant par -sartan) ou par IEC (nom de médicament se terminant par -pril) ont eu un risque de forme mortelle de COVID-19 diminué de près de 25%.

   

Acheter un tensiomètre automatique

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 13 Oct 2020. Posté dans Actualités

L’achat d’un tensiomètre automatique, qui est possible sans prescription médicale, permet de dépister une HTA et de réaliser l’automesure de la tension.

Pour bien utiliser un tensiomètre automatique et pour obtenir un conseil après la mesure de la tension, il est recommandé d’utiliser 

L’achat d’un tensiomètre automatique peut se faire :

Réaliser une automesure de la tension avec l’aide de l’application suiviHTA

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 25 Sep 2020. Posté dans Actualités

Depuis septembre 2020, l’application suiviHTA qui « aide les patients hypertendus à réaliser une automesure de la tension » est disponible pour tous ceux qui utilisent un tensiomètre automatique pour surveiller leur tension. L’application est « d’un usage recommandé » par les médecins experts de l’Hypertension Artérielle et de la santé digitale mais aussi par les répresentants des patients diabétiques.

suiviHTA, application de e-santé de dernière génération,  apporte les informations indispensables pour une bonne réalisation de l’automesure puis effectue une analyse des chiffres de tension conduisant à un « conseil personnalisé » à la fin de chaque session de mesure.

Ecoutez le témoignage de François un hypertendu qui utilise suiviHTA et qui en est très satisfait.

suiviHTA est téléchargeable gratuitement sur AppleStore et GooglePlay

Pour en savoir plus allez sur suiviHTA.net

Coronavirus et Hypertension artérielle : il est possible de se protéger contre les formes graves

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 20 Avr 2020. Posté dans Actualités

Pendant l’épidémie au COVID-19, il a été observé qu’un antécédent d’hypertension artérielle était plus fréquent chez les sujets ayant une forme grave de coronavirus. Pour les spécialistes, cette observation découle de la fréquente présence de l’hypertension chez les sujets âgés de plus de 70 ans, (à cet âge 60% de la population est traitée pour une hypertension artérielle) et du nombre important des formes mortelles du COVID-19 après 70 ans (84% du total des décès en Italie). L’hypertension artérielle n’est ainsi pas la cause de mortalité mais la marque de la présence d’une maladie du système cardiovasculaire conséquence de l’âge des patients.
Pour se protéger contre les formes graves du COVID-19 et en diminuer la mortalité, une étude publiée le 17 avril 2020 dans une revue médicale de l’American Heart Association indique que chez des patients vivant en Chine qui suivaient un traitement anti-hypertenseur et qui ont été atteints par le coronavirus, il était observé une diminution de 60% de la mortalité après un suivi de 28 jours si le traitement habituel comportait un antihypertenseur des familles des bloqueurs du système rénine angiotensine (sartans ou IEC).
Cette étude qui a été réalisée de façon rétrospective doit être confirmée par des études randomisées, mais elle apporte une très sérieuse indication à tous les patients hypertendus déjà soignés par un médicaments sartans ou IEC : « les traitements anti-hypertenseurs comportant un sartan ou un IEC doivent être poursuivis pendant l’épidémie au COVID-19 car ils peuvent apporter une protection supplémentaire en cas de forme grave d’infection au coronavirus ».