Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 28 octobre 2011.

Comment ça marche ?
Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion inhibent l’action des hormones impliquées dans l’hypertension. L’enzyme de conversion est nécessaire à la formation d’une substance appelée angiotensine 2 (intervenant dans le contrôle de la pression artérielle par l’intermédiaire d’un mécanisme hormonal complexe). L’angiotensine 2 provoque la vasoconstriction des artérioles (artères de très petite taille). En bloquant l’enzyme de conversion, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion empêchent la formation de l’angiotensine 2 qui ne peut plus exercer son action de contraction des artérioles. Ils induisent ainsi une vasodilatation. La pression artérielle diminue.

Les effets indésirables les plus fréquents
Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion agissent sur d’autres systèmes enzymatiques que celui de la régulation de l’angiotensine 2. Ils peuvent de ce fait déclencher des phénomènes de toux sèche ou de raclement de gorge. Cet effet, toujours bénin, ne correspond pas à une maladie des bronches. Il disparaît dans les jours qui suivent l’arrêt du traitement.

Avertissement

Bienvenue sur le site Internet du CFLHTA que nous avons voulu informatif et convivial. Vous y trouverez des informations sur l'HTA et sa prise en charge. Cependant, et conformément à notre déontologie, vous n'y trouverez pas de consultation médicale en ligne, ni de réponses à des questions purement médicales.
Les informations que vous pouvez être amenés à nous fournir, dans les formulaires de test par exemple test de l'observance, ne sont pas enregistrées.

Certification HON

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.