Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Les préoccupations de Simone

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 29 octobre 2011.

 

J’ai un rendez-vous chez le médecin demain. La dernière fois, il m’a dit qu’il faudrait peut-être changer mon traitement. Ce médicament, je le prends depuis des années !  Cela m’inquiète, « m’embête » un peu. Que dois-je faire ?

Il ne faut pas que cela vous inquiète. Discutez-en ouvertement avec votre médecin. N’hésitez pas à lui poser des questions et à lui demander des explications si vous n’avez pas bien compris. Vous pouvez réfléchir à l’avance à ce que vous aimeriez bien lui demander comme :

  • Pourquoi faut-il modifier le traitement ?
  • Qu’est supposé faire le nouveau médicament ?
  • Quand doit-on le prendre ?
  • Peut-il être associé sans problème à d’autres médicaments ? Sinon quels sont les médicaments à éviter ?

Vous pouvez également demander à quelqu’un de votre entourage de vous accompagner chez le médecin, si vous craignez d’oublier ou de ne pas bien comprendre ses explications ou recommandations.

En fait, mon médecin m’a expliqué que si  l’on devait changer de traitement, c’était pour maintenir ma tension en dessous de 14 (c’est surtout le premier chiffre qui l’inquiète semble-t-il). Pourquoi est-ce si important ?

Les deux chiffres sont importants. Prenons comme exemple 16/9. Le premier, le plus élevé, que les médecins appellent « pression systolique », correspond à la pression qui règne dans les vaisseaux au moment où le cour se contracte. Le second, le plus bas, correspond à la pression entre 2 contractions ; c’est la « pression diastolique ». A partir d’un certain âge, la seule élévation du premier chiffre suffit à faire le diagnostic d’hypertension.

Il s’agit alors d’un type particulier d’hypertension, que l’on appelle « hypertension systolique isolée » souvent en rapport avec une diminution de la souplesse (rigidification) des artères, liée au vieillissement.

Pendant longtemps, on ne s’est pas inquiété de cette élévation du premier chiffre. On sait aujourd’hui qu’il faut la considérer comme une hypertension et la traiter. En le faisant, on diminue le risque de survenue d’une hémorragie cérébrale ou d’une attaque cérébrale (paralysie), et de maladie cardiaque.

Récemment j’ai eu comme des vertiges. Je pense que c’est dû à mon traitement.

Tous les médicaments peuvent avoir des effets indésirables. Ces effets secondaires sont propres à chaque médicament et surtout leur survenue dépend pour une grande part d’une susceptibilité individuelle. Ils ne surviennent donc que chez une minorité de patients. Le plus souvent ils sont transitoires et de toute façon ils disparaissent à l’arrêt du traitement.

Ainsi, certains médicaments contre la tension peuvent entraîner des étourdissements au passage à la station debout.

Que faire dans ce cas ?

Le tout est d’être attentif à ces éventuels effets secondaires et de signaler à votre médecin tout symptôme inhabituel.

En revanche, il ne faut surtout pas interrompre votre traitement contre la tension de votre propre initiative car l’arrêt brutal de certains médicaments antihypertenseurs peut être source de problèmes.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin car bien souvent une simple adaptation du traitement suffira à résoudre le problème. Quelquefois, un changement de médicament sera nécessaire ; il faut savoir qu’il existe aujourd’hui de nombreux médicaments contre la tension, tous aussi efficaces, mais avec des modes d’action différents. Il suffit de trouver celui qui vous convient le mieux. Cela peut prendre un peu de temps. Chaque personne réagissant différemment aux médicaments, votre médecin sera peut-être amené à en essayer plusieurs avant de trouver « le bon ». Il ne faut pas que cela vous inquiète.

Avertissement

Bienvenue sur le site Internet du CFLHTA que nous avons voulu informatif et convivial. Vous y trouverez des informations sur l'HTA et sa prise en charge. Cependant, et conformément à notre déontologie, vous n'y trouverez pas de consultation médicale en ligne, ni de réponses à des questions purement médicales.
Les informations que vous pouvez être amenés à nous fournir, dans les formulaires de test par exemple test de l'observance, ne sont pas enregistrées.

Certification HON

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.