Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Les questions que Manon a posées à son médecin à propos de la pilule

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 29 octobre 2011.

 

Est-ce fréquent que la pilule donne de l’hypertension, j’ai plein d’amies qui la prennent depuis plusieurs années et je ne les ai jamais entendu parler de cela !

Moins de 5% des femmes développent une hypertension sous pilule. C’est un phénomène que l’on observe davantage avec les pilules fortement dosées en hormones.

Est-ce grave ? Que va-t-il se passer à présent ? Est-ce que ma tension va se normaliser maintenant que j’ai arrêté ?

En général, ce n’est pas grave et d’autant moins que l’on s’en aperçoit tôt. D’où l’importance de se faire suivre régulièrement lorsque l’on prend une contraception. Habituellement, la tension redevient normale dans les semaines qui suivent l’arrêt de la pilule, mais cela peut prendre parfois jusqu’à trois mois sans que cela soit inquiétant. Ce retour à la normale permet d’affirmer qu’il s’agissait bien d’une hypertension liée à la contraception. En revanche, si après plusieurs mois d’arrêt, vos chiffres de pression artérielle restent élevés votre gynécologue vous adressera certainement à un cardiologue pour faire un bilan et s’assurer qu’il n’existe pas une autre cause à votre hypertension.

Est-ce que cela se reproduira si je reprends un jour une contraception orale ? Est-ce lié à un type de pilule particulier ?

Il y a effectivement un risque que cela se reproduise. Toutefois votre gynécologue vous proposera peut-être d’essayer une pilule moins dosée, dite microdosée, voire une pilule uniquement composée de progestatifs. Dans tous les cas, il faudra faire surveiller votre tension très régulièrement. Par ailleurs, votre gynécologue ou votre médecin traitant ont dû vous expliquer qu’il est recommandé de ne pas fumer lorsque l’on est sous contraceptifs oraux : pilule, hypertension et tabac ne font pas bon ménage.

Le message de Manon :

« Apparemment, cette pilule ne me réussit pas mais pour l’instant rien de dramatique si ma tension redevient normale à l’arrêt. Je fais confiance à mon médecin pour me trouver un moyen contraceptif qui me convient. J’ai bien compris l’importance du suivi médical en tout cas. On a tendance peut-être à trop banaliser l’usage de la pilule. »

Avertissement

Bienvenue sur le site Internet du CFLHTA que nous avons voulu informatif et convivial. Vous y trouverez des informations sur l'HTA et sa prise en charge. Cependant, et conformément à notre déontologie, vous n'y trouverez pas de consultation médicale en ligne, ni de réponses à des questions purement médicales.
Les informations que vous pouvez être amenés à nous fournir, dans les formulaires de test par exemple test de l'observance, ne sont pas enregistrées.

Certification HON

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.