Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Les 10 recommandations du Comité Français de Lutte contre l’HTA

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 27 octobre 2011.

  1. Faites-vous expliquer par votre médecin les risques que l’on encourt lorsque l’on a de la tension (HTA)
    Un hypertendu non traité a un risque accru, par rapport à un sujet non hypertendu, de subir un accident cardiovasculaire grave : infarctus du myocarde, hémorragie cérébrale, accident vasculaire cérébral (paralysie). Il risque également de développer une insuffisance cardiaque ou une maladie rénale.
  2. Traitez votre HTA
    Un traitement efficace réduit nettement les risques d’accident cardiovasculaire. L’objectif est de revenir à une tension aussi proche que possible de la normale. Pour cela, il faut corriger des erreurs éventuelles au niveau du mode de vie, et souvent prendre un médicament contre la tension que l’on appelle un antihypertenseur.
  3. Comprenez l’importance de traiter votre tension quotidiennement
    On ne sait pas encore guérir l’HTA. Il n’est actuellement possible que de faire baisser temporairement les chiffres tensionnels grâce à des médicaments antihypertenseurs dont l’action est de courte durée.
  4. N’oubliez jamais de prendre vos médicaments pour la tension
    Dans la vie courante, il est bon de prendre des habitudes liant la prise du ou des comprimés à des activités quotidiennes systématiques survenant toujours à la même heure : brossage des dents, repas, lecture du journal. C’est très efficace pour éviter les oublis.
  5. Prenez-les à heure fixe
    D’une part pour créer l’habitude (voir ci-dessus), mais aussi pour éviter une baisse du taux du médicament dans le sang en cas d’intervalle trop important entre deux prises.
  6. Parlez à votre médecin des éventuels effets secondaires
    Tout médicament actif, c’est-à-dire efficace, a un ou des effets secondaires. Il est important d’en parler à votre médecin plutôt que d’interrompre le traitement de vous-même. En effet, il pourra peut-être diminuer les doses ou changer le médicament.
  7. Si votre médecin vous le prescrit, acceptez de prendre plusieurs médicaments antihypertenseurs, ou de changer de traitement
    Une association de plusieurs médicaments peut être nécessaire si la tension ne baisse pas suffisamment avec un seul antihypertenseur.
    Le changement de traitement s’impose lorsque le premier est réellement mal toléré.
  8. Adaptez votre mode de vie à votre pathologieMangez peu salé, faites régulièrement un peu d’exercice physique, essayer de garder votre calme en toute situation. et arrêtez de fumer !
    Ces comportements sont bénéfiques pour obtenir un meilleur contrôle de l’HTA.
  9. Ne prenez pas le risque de manquer de médicaments
    Le nombre de comprimés contenus dans une boîte peut se révéler plein de traîtrise ! S’il y a seulement 28 comprimés, un rendez-vous mensuel ne suffira pas à éviter la panne de médicaments. Il faut anticiper !
  10. Consultez régulièrement votre médecin traitant
    Toute personne doit faire prendre sa tension artérielle au moins une fois par an. Si vous êtes hypertendu, des mesures plus rapprochées, suivant l’avis de votre médecin, seront nécessaires.

Avertissement

Bienvenue sur le site Internet du CFLHTA que nous avons voulu informatif et convivial. Vous y trouverez des informations sur l'HTA et sa prise en charge. Cependant, et conformément à notre déontologie, vous n'y trouverez pas de consultation médicale en ligne, ni de réponses à des questions purement médicales.
Les informations que vous pouvez être amenés à nous fournir, dans les formulaires de test par exemple test de l'observance, ne sont pas enregistrées.

Certification HON

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.