Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Archive de l'auteur

Les diabétiques traités pour une hypertension artérielle par un IEC ou un sartan ont une protection contre les formes graves de coronavirus

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 17 Mai 2020. Posté dans Actualités

Une publication dans The Lancet du 14 mai 2020 montre que lorsqu’un patient avec un diabète a le COVID-19, un traitement préexistant comportant un IEC ou un sartan pour soigner une hypertension artérielle, diminue de près de 50% le risque d’hospitalisation pour forme grave. Ce résultat a été observé chez les patients pris en charge dans les hôpitaux de Madrid en mars 2020. Il confirme les résultats d’études observationnelles réalisées en Chine et en Grande-Bretagne. Des essais prospectifs randomisés sont en cours aux USA et en Europe avec ces médicaments qui, souhaitons le, viendront confirmer ces résultats.

La publication est disponible sur le site du The Lancet.

Pour en savoir plus sur le COVID-19, consultez le site depistHTA-COVID-19.

Suivre un traitement par des médicaments antihypertenseurs ne favorise pas la forme sévère de COVID-19

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 02 Mai 2020. Posté dans Actualités

Le coronavirus utilise pour infecter les cellules l’enzyme ACE2 et celle-ci peut augmenter lors de l’utilisation de médicaments antihypertenseurs de la famille des sartans ou des IEC (nom se terminant par pril).
Comme il a été observé que les patients avec une hypertension artérielle étaient plus à risque de présenter une forme sévère de COVID-19, des spécialistes de l’hypertension ont recherché sur une très large population de patients vivant en Lombardie, la région d’Italie la plus touchée par l’épidémie de coronavirus, le rôle joué par ces traitements sur le risque d’avoir une forme sévère pulmonaire de COVID-19.
La publication de cette étude dans le New England Journal of Medicine le 1er mai 2020 confirme que les médicaments sartan et IEC sont plus fréquemment retrouvés chez les sujets ayant une forme sévère pulmonaire du COVID-19 car ces patients ont une plus grande fréquence de maladies cardio-vasculaires, ces maladies étant soignées habituellement par des médicaments sartan ou IEC.
De plus, l’étude indique que le suivi d’un médicament anti-hypertenseur de l’une des familles suivantes : antagoniste calcique, bêta-bloquant, diurétique, IEC, sartan n’est pas associé à une forme sévère pulmonaire du COVID-19.
Ces résultats sont valables chez les hommes et les femmes et chez les sujets de moins ou de plus de 60 ans (l’âge moyen de la population étant de 68 ans).
Cette étude permet de confirmer le conseil donné par les spécialistes de l’hypertension artrérielle depuis le début de la pandémie au COVID-19 qui est de « ne pas stopper ni modifier les médicaments anti-hypertenseurs habituellement prescrits ».

Pour en savoir plus sur l’hypertension artérielle et le covid-19 allez sur depistHTA.net

Coronavirus et Hypertension artérielle : il est possible de se protéger contre les formes graves

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 20 Avr 2020. Posté dans Actualités

Pendant l’épidémie au COVID-19, il a été observé qu’un antécédent d’hypertension artérielle était plus fréquent chez les sujets ayant une forme grave de coronavirus. Pour les spécialistes, cette observation découle de la fréquente présence de l’hypertension chez les sujets âgés de plus de 70 ans, (à cet âge 60% de la population est traitée pour une hypertension artérielle) et du nombre important des formes mortelles du COVID-19 après 70 ans (84% du total des décès en Italie). L’hypertension artérielle n’est ainsi pas la cause de mortalité mais la marque de la présence d’une maladie du système cardiovasculaire conséquence de l’âge des patients.
Pour se protéger contre les formes graves du COVID-19 et en diminuer la mortalité, une étude publiée le 17 avril 2020 dans une revue médicale de l’American Heart Association indique que chez des patients vivant en Chine qui suivaient un traitement anti-hypertenseur et qui ont été atteints par le coronavirus, il était observé une diminution de 60% de la mortalité après un suivi de 28 jours si le traitement habituel comportait un antihypertenseur des familles des bloqueurs du système rénine angiotensine (sartans ou IEC).
Cette étude qui a été réalisée de façon rétrospective doit être confirmée par des études randomisées, mais elle apporte une très sérieuse indication à tous les patients hypertendus déjà soignés par un médicaments sartans ou IEC : « les traitements anti-hypertenseurs comportant un sartan ou un IEC doivent être poursuivis pendant l’épidémie au COVID-19 car ils peuvent apporter une protection supplémentaire en cas de forme grave d’infection au coronavirus ».

Coronavirus : conseils pour vivre en confinement avec une hypertension artérielle

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 08 Avr 2020. Posté dans Actualités

Pendant le confinement lié à l’épidémie à coronavirus les hypertendus doivent s’adapter. La Fondation de Recherche sur l’HTA  et le Comité de lutte contre l’Hypertension s’unissent pour donner de nouveaux conseils.

Conseils en date du 08/04/2020     

Si vous êtes confinés avec un proche qui présente les signes de  Covid-19, appliquez avec soins les mesures barrières en particulier le lavage des mains car une part importante de la transmission du coronavirus se fait en portant ses mains à son visage.

Si vous êtes vous-même malade du Covid-19 et que votre suivi est à domicile, imposez-vous un isolement et appliquez strictement les mesures barrières pendant les 8 jours qui suivent le début de la maladie.

Si vous êtes vous-même malade du Covid-19 et que vous avez du mal à respirer ou que vous avez fait un malaise, appelez sans attendre les services d’urgence par 15.

Si vous êtes vous-même malade du Covid-19 poursuivez sans les modifier vos médicaments habituels et en particulier les anti-hypertenseurs. Ce n’est qu’en cas de fièvre élevée ou de diarrhée importante, que vous pourrez ne pas prendre vos médicaments anti-hypertenseurs jusqu’à la disparition de ces symptômes.

Si vous êtes à la fin de votre réserve de médicaments et que vous ne pouvez pas sortir de chez vous, contactez votre pharmacien qui vous aidera à trouver une solution pour que vous ne soyez pas en manque.

Les autres maladies et les urgences médicales n’ont pas disparu pendant l’épidémie et le confinement qui est imposé. Allez consulter votre médecin ou faites appel aux services d’urgence comme habituellement car vous vous mettez en danger en retardant la prise en charge médicale.

Pour apporter des réponses et avoir les bonnes attitudes pendant l’épidémie au coronavirus Covid-19 consultez l’espace COVID-19 sur depistHTA

CORONAVIRUS COVID-19 : 6 conseils pour aider les hypertendus

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 24 Mar 2020. Posté dans Actualités

Pour aider tous les patients avec une hypertension arterielle à avoir les bonnes attitudes pendant l'épidémie à coronavirus écoutez les conseils du Pr Xavier Girerd, Cardiologue et Président de la Fondation de Recherche sur l'HTA.
  • L'Hypertension Artérielle ne favorise pas la survenue d'une infection à coronavirus COVID-19
  • Ne stoppez pas votre traitement antihypertenseur pendant la période épidémique
  • En cas de symptômes d'une infection à COVID-19, consultez les recommandations émises par les autorités gouvernementales
  • En cas de symptômes ou de problèmes de santé sans relation avec COVID-19, consultez votre médecin, comme habituellement
  • Pour le renouvellement de vos médicaments antihypertenseurs consultez votre pharmacien même en fin d'ordonnance
  • Pour obtenir de l'aide dans la période de confinement contacter par téléphone la mairie de votre domicile