Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle

Choisir un tensiomètre

Ecrit par Webmaster CFLHTA le 19 Août 2019. Posté dans Actualités

Pour une mesure de la tension par un professionel de santé ou un particulier, les tensiomètres automatiques sont conseillés. Leur fiabilité est aujourd’hui reconnue et les mesures sont plus précises que celles obtenues avec un tensiomètre traditionnel (méthode auscultatoire).

En conséquence,  le tensiomètre automatique affiche la tension SYS avec 3 chiffres et la tension DIA avec 2 chiffres. Ainsi, par exemple, une tension annoncée à 12/8 par le médecin pourrait s’afficher à 128/84 sur le tensiomètre automatique.

La valeur PULSE indique les battements cardiaques par minute. Cette valeur est indicative et ne permet pas de faire un diagnostic.  

La précision pour la SYS et la DIA des tensiomètres automatiques est plus grande

Les tensiomètres qui donnent des mesures valides se positionnent sur le bras ou sur le poignet. 

Les autres méthodes ne sont pas fiables et parfois fantaisistes et sont déconseillées pour un usage médical.

Les applications « avec le doigt » sont fantaisistes pour la mesure de la tension

Les tensiomètres de poignet

Les tensiomètres de poignet sont d’un faible encombrement et d’un prix plus bas et sont frequemment le premier achat du public. Attention, la mesure est influencée par la position du boitier et par la hauteur de la main par rapport au coeur. Mesurer la tension en se croisant les bras est un bon moyen d’eviter les erreurs de mesure. 

Avec le tensiomètre de poignet, position « bras croisée »

Les tensiomètres positionnés sur le bras sont conseillés par les spécialistes car ils sont d’un usage simplifié

Ainsi, avec un tensiomètre automatique le brassard positionné sur le bras peut recouvrir la manche d’un vêtement de l’épaisseur d’une chemise.

Le brassard peut être mis sur le bras droit ou le bras gauche. Pour faciliter la mise en place du brassard par le sujet sans l’aide d’un tiers, un droitier mesurera la tension sur le bras gauche et un gaucher sur le bras droit.

Le brassard de bras peut recouvrir une chemise

 

Attention à la taille du brassard lors de l’achat du tensiomètre

Le brassard doit être adapté à la taille (périmètre) du bras.

En standard, le tensiomètre est équipé avec un brassard de taille M (22 à 36 cm) ou L (32 à 42 cm).

En cas de surpoids, choisir un tensiomètre avec un brassard de taille L.

En cas d’obésité sévère, il est préférable d’utiliser un tensiomètre de poignet ou un tensiomètre de bras avec brassard XL (42 à 50 cm).

Le brassard doit être adapté à la taille du bras

La validation des tensiomètres 

Les tensiomètres sont des dispositifs médicaux de classe IIa.

La liste des tensiomètres utilisables pour la réalisation de l’automesure tensionnelle et commercialisés en France n’est plus mise à jour par l’ANSM depuis le 8 août 2012 car la preuve de la validation clinique d’un nouveau tensiomètre n’est plus demandée.

Lorsqu’un fabricant indique qu’un tensiomètre a obtenu une validation clinique A/A selon le protocole BHS ou AAMI, celà signifie que les mesures SYS/DIA entre le tensiomètre testé et le tensiomètre de référence ont été dans une concordance de moins de 5 mmHg pour 60%  des mesures et de moins de 15 mmHg pour 95% des mesures. 

Les fonctions supplémentaires

Ce sont principalement : la moyenne des enregistrements, la détection de l’arythmie, l’envoi des données. Elles augmentent le prix du tensiomètre et ne sont pas indispensables au dépistage et au suivi de l’hypertension artérielle.  

Les circonstances particulières 

Dans certains cas, la mesure réalisée par un tensiomètre automatique peut ne pas être fiable, notamment en cas d’arythmie, de pré-éclampsie et chez l’enfant. 

Si le tensiomètres indique un message d’erreur, une nouvelle mesure doit être effectuée.